Colley

Colley

  • ASPECT GENERAL : Le collie doit séduire par sa grande beauté, son
    attitude digne et impassible, aucune partie du corps n’étant
    disproportionnée par rapport à l’ensemble.
  • CARACTERISTIQUES : Sa construction est caractérisée par la force
    et l’activité ; elle ne doit pas être lourde ni, en aucune façon, grossière.
    L’expression est des plus importantes. Tout bien considéré, elle est le
    résultat de l’équilibre parfait et de l’harmonie du crâne et du chanfrein,
    de la dimension, de la forme, de la couleur et de la position des yeux,
    de la position correcte et du port des oreilles.
  • TEMPERAMENT : Disposition amicale; aucunement craintif ni agressif.

  • TETE ET CRANE : Les caractères de la tête sont d’une grande
    importance et doivent être considérés par rapport à la taille du chien.
    Vue de face ou vue de profil, la tête a la forme d’un coin bien dessiné,
    nettement tronqué, au contour lisse. Le crâne est plat. Les côtés de la
    tête vont en diminuant graduellement et sans heurt des oreilles à
    l’extrémité de la truffe noire, sans saillie des zygomatiques et sans
    museau pincé. De profil, la partie supérieure du crâne et la partie
    supérieure du museau offrent deux droites parallèles d’égale longueur,
    divisées par un stop (ou dépression) léger mais perceptible. Le point
    situé à égale distance des commissures internes des yeux (et qui est
    le centre d’un stop correctement placé) constitue le centre de la
    médiane de la tête. L’extrémité du museau lisse et bien arrondi est
    tronquée, mais jamais carrée. La mâchoire inférieure est forte,
    nettement dessinée. La hauteur du crâne, mesurée de l’arcade susorbitaire
    à la région sous-maxillaire n’est jamais excessive (prise à la
    verticale). La truffe est toujours noire.
  • YEUX : Les yeux constituent une caractéristique très importante en
    donnant au chien une expression de douceur. Ils sont de dimensions
    moyennes (jamais très petits), disposés quelque peu obliquement ; ils
    sont en forme d’amande et de couleur brun foncé, sauf chez les bleus
    merle dont les yeux (un oeil ou les deux yeux ou une partie d’un ou des
    deux yeux) sont fréquemment bleus ou tachés de bleu. L’expression
    est pleine d’intelligence et, lorsque le chien est attentif, le regard est vif
    et éveillé.
  • ALLURES – MOUVEMENT : L’allure est caractéristique de cette race.
    Un collie qui a de bonnes allures n’a jamais les coudes sortis et
    pourtant, en action, ses pieds antérieurs sont relativement rapprochés.
    Il ne doit absolument pas tricoter croiser ni rouler dans ses allures. Vus
    de derrière, les membres postérieurs, de l’articulation du jarret au sol,
    doivent être parallèles mais pas trop serrés. Les membres postérieurs
    sont puissants et donnent. beaucoup d’impulsion. De profil, l’allure est
    unie. On recherche un pas raisonnablement long ; il doit être léger et
    sembler tout à fait facile.
  • POIL : Le poil épouse les contours du chien. Il est très dense. Le poil
    de couverture est droit et dur au toucher. Le sous poil est doux, dense
    comme de la fourrure et très serré, presque au point de cacher la peau.
    La crinière et le jabot sont très abondants. Le poil est lisse sur le
    museau, de même qu’à l’extrémité des oreilles. Il y a davantage de poil
    vers la base de l’oreille; les membres antérieurs sont bien pourvus de
    franges ; les franges des membres postérieurs sont abondantes audessus
    des jarrets mais le poil est lisse sous les jarrets. Le poil du fouet
    est très abondant.
  • COULEUR : Les trois couleurs reconnues sont zibeline et blanc,
    tricolore et bleu merle.
    Zibeline : Tout ton, du doré clair à l’acajou intense ou au zibeline
    ombré. La couleur paille clair ou crème est à proscrire.
    Tricolore : Le noir domine avec des taches d’un feu vif aux membres et
    à la tête. Toute nuance rouille dans le poil de couverture est à
    proscrire.
    Bleu merle : A prédominance claire, bleu argenté, éclaboussé et
    marbré de noir. On préfèrera des marques d’un feu vif, mais leur
    absence ne doit pas être comptée comme un défaut. De grandes
    taches noires, la couleur ardoise ou la nuance rouille, que ce soit dans
    le poil de couverture ou dans le sous-poil, sont à proscrire.
    Marques blanches :
    Toutes les couleurs ci-dessus doivent porter les marques blanches
    typiques chez le collie, à un degré plus ou moins grand. Les marques
    blanches suivantes sont correctes : le collier complet ou partial ; le
    plastron, les marques aux membres et aux pieds et à l’extrémité du
    fouet. Il peut y avoir une liste blanche sur le chanfrein ou en tête ou les
    deux.
  • TAILLE :
    Mâles : 56 cm à 61 cm au garrot.
    Femelles : 51 cm à 56 cm au garrot.